Définition


« Je n ’ai point fondé une confrérie (TARÎQA), j’ai plutôt trouvé la voie qu’avait scrupuleusement suivie le Prophète et ses compagnons entièrement flétrie, je l’ ai défrichée le plus proprement, je l ’ai également rénovée dans toute son originalité et lancé l’ appel suivant :
Tout pèlerin qui désire partir peut venir voici la voie réhabilitée :cette voie est celle du pacte d’allègeance »
 dixit : Cheikh Ahmadou Bamba
Ces propos du fondateur du Mouridisme ne laisse aucun doute sur sa mission et la raison fondamentale : la réhabilitation des valeurs culturelles de base de l’Islam dans le service du meilleur des envoyés Mohamadou Rassouloul Lah (Paix et salut sur lui). Selon toujours les propos de son fondateur, le Mouridisme est né de « La FOI par le TAWÎD, la LOI par le FIQ et la VOIE par le TAçAWWUF » et se fixe comme unique objectif la FACE de DIEU, le TRES HAUT le GENEREUX. C’est ainsi que tous ceux qui ont répondit à l’appel son désignés sous le terme de Mouride autrement dit un aspirant à DIEU (Murîdul-l-lâh).

Historique


De la Réhabilitation du Pacte d’Allégeance au Rang de Serviteur Privilégié

Conformément à la démarche que nous avons empruntée, la séquence présente des thèmes qui matérialisent la déclaration eschatologique du Prophète . C’est une phase qui renferme un enseignement religieux profond et non un récit très plat de faits et d’évènements. Cette étape est un (...)
Lire la suite

Le pacte d’allégeance 1300-1301.H / (1882-1883)

C’est un parcours qui fut un marathon de 12 ans - allant du mois de Muharram 1300.h au mois de Ramadan 1312.h -. CHEIKH AHMADOU BAMBA confirma avec un groupe de mourides bien connu le Pacte d’Allégeance "Bayca" Le Prophète MOUHAMMAD ( Paix et Salut sur Lui) est le Premier à (...)
Lire la suite

1300.h (1882) - 1301.h (1883)

Dès le début de 1300.h (1882) le Cheikh révéla son ambition : la providence lui offrit le contexte exceptionnel de prouver la foi exclusive qu’il témoignait a DIEU et d’obtenir une promotion publique au rang de vertueux. Il déclina l’offre du notable chargé alors de (...)
Lire la suite

MBACKE BAOL 1301-1304H. (1806-1887)

La même aspiration exceptionnelle qu’il avait en DIEU fut convertie dans le service de son Maître Spirituel MOUHAMMAD l’Envoyé de DIEU (Rasûlal-Lâh) son Patron, car c’est auprès de ce dernier que DIEU l’envoya. Et l’aspiration qu’il avait envers l’Elu (...)
Lire la suite

DAROU SALAM 1304-1305H. (1886-1887)

C’est à Dârou SaIâm où le SEIGNEUR qui efface les épreuves de ceux qui sont constants dans Sa Cause lui indiqua une Terre qu’iL a LUI-MEME promue au rang de Cité Bénite, de Maison de DIEU. DIEU la lui indiqua parce que l’endroit manifestait des Signes de la TOUTE-PUISSANCE (...)
Lire la suite

FIN 1305H. (1886) DEBUT 1306H. (1888)1312H. (1895) TOUBA

Le TRES-HAUT et servir le Prophète, en dispensant une éducation spirituelle aux Mourides : ceux-là qui sont préoccupés par l’Agrément de DIEU. L’installation de la Cité se poursuivait, les disciples affluaient sans cesse quant à lui, il s’engageait davantage, persévérant plus (...)
Lire la suite

Publier un commentaire

 
Top