Certes, il y avait toujours des Mourides en Amérique Latine. Mais accueillir une autorité religieuse de la communauté Mouride de la dimension de Serigne Mame Mor Mbacké c’est une première. La Preuve par l’accueil réservé à l’autorité religieuse. Une exceptionnelle mobilisation jamais vue à l’aéroport International de Guaralhuos de Sao Paulo où les Brésiliens ont découvert avec plaisir  Khassaïdes et  Zikrs avec étonnement.
252729_444469905572552_1406958_n
Les Khassaïdes ont résonné au pays de la samba. Après près de 10 heures de Vol pour rallier la capitale économique brésilienne, Serigne Mame Mor Mbacké Mourtada a franchi la frontière aérienne de ce pays sud américain par Sao Paulo. « C’est du jamais vu ! » s’exclament certains tandis que d’autres immortalisaient avec leurs téléphones portables et autres smartphones  ces moments. Un kurel de Khassaïdes qui chante depuis des heures  dans l’aéroport va forcément attirer l’attention des passagers, mais à l’apparition du représentant du Khalife Général des Mourides dans la Diaspora, ce fut l’extase.
Tout de blanc vêtu, les responsables diplomatiques et ceux du Dahira « Moukhadimatoul Amnda » de Sao Paulo ont difficilement traversé la foule avec Serigne Mame Mor qui devait présider la journée Cheikh Ahmadou Bamba au Brésil. Une journée culturelle qui a vu la participation d’une forte communauté sénégalaise qui s’est donné rendez-vous dans un centre social d’accueil des émigrés dénommé Mission de la Paix. Présente à la cérémonie, une des responsables du Ministère de la Justice chargé de la défense des clandestins et de la lutte contre le trafic humain du gouvernement de Sao Paulo,  Juliana Felicidade ARMEDE a beaucoup apprécié cette nouvelle opportunité pour les Sénégalais au Brésil. Et de poursuivre que « le Sénégal, la Communauté Mouride et sa culture de paix Islamique véhiculée par Serigne Mame Mor Mbacké, héritée de Ahmadou Bamba sont les bienvenus au Brésil ».
Ce responsable de la justice d’estimer que  « cette émigration sénéglaise participe à renforcer le brassage entre nos deux peuples »
Face aux dérives terroristes perpétrées au non de l’Islam, Mme ARMEDE de saluer « la richesse de la religion musulmane  en ce qu’elle charrie la solidarité, l’amour de l’autre, le respect ».
Très marqué par le discours de paix véhiculé par Serigne Mame Mor Mbacké devant des centaines de disciples, le prêtre, Padre Paulo Responsable de la Mission de la Paix s’est dit disposé à aider davantage la communauté sénégalaise à l’instar des autres nationalités à réussir leur intégration en terre brésilienne.  Après le Brésil, le représentant du khalife Général des Mourides se rendra en Argentine.
Après Sao Paulo, Serigne Mame Mor Mbacké et sa délégation ont rallié par avion une autre ville du sud du Brésil, Caxias do Sul, en passant par Porto Alegre. Une forte communauté sénégalaise y a convié de hauts responsables de la mairie, de la police locale, des services de l’émigration dans une grande salle pour tenir une conférence sur la paix en Islam. Ici, Serigne Mame Mor n’a pas manqué d’apporter une belle clarification sur les amalgames faits entre le terrorisme et la religion musulmane. Une communication suivie d’une conversion en Islam d’un jeune, sûrement séduit par le discours du chef religieux. Après le Brésil, la prochaine étape est prévue pour Buenos Aires, capitale de l’Argentine.
Correspondance Particulière de Abibou MBAYE journaliste à RTS  
Réactions :

Enregistrer un commentaire

 
Top