Chaque mouride a pour vœu le plus cher de devenir un mouride sâdiq, un disciple véridique de Cheikh Ahmadou Bamba (r.a). Nous devons donc savoir, nous mourides, les caractéristiques qui nous feront accéder à cette station de la véridicité dans laquelle nous ont devancé les compagnons du prophète Mouhammad (paix et salut sur lui).
« Sifaatu  Saadiqil muriidi bi’khtissaar
 Arbahatun, nazamtuhaa qawfa’khtiraar»

Serigne Touba (r.a) dit à travers ce vers ci dessus : « Les caractéristiques de l’aspirant véridique en résumé sont au nombre de quatre (4). Je vais vous les énumérer sous la forme de poème afin d’éviter toute méprise [tromperie] à ce sujet.»


1.    La véridicité dans  l’amour du maître spirituel (le cheikh)
Le prophète Mouhammad (psl), le maître spirituel des compagnons, leur avait dit dans un hadith  authentique  « Vous ne serez jamais croyants tant que l’amour que vous avez pour ma personne ne prime pas sur celui que vous avez sur votre propre personne, vos biens et votre famille » 

Serigne Touba lui-même nous a montré la voie car il en est arrivé dans son amour inconditionnel  au prophète, son maître spirituel (Wassîla), à dire :

« Mahat mahabbatiyal Muxtaari seyyidinaa
Hubbil maghaaniya wal ahliina wal waladaa »

« Mon amour profond pour Muhammad (Le Choisi) a effacé en moi tout amour des biens, des familles ou des enfants ».  


Par ailleurs le premier khalife générale des mourides Serigne Muhammadou Moustapha Mbacke nous rappelle ceci dans un de ses sermons :  «Sachez que le statut de Mouride ne consiste pas en une simple profession de foi verbale mais se doit d'être accompagnée d'un certain nombre d'attitudes nécessaires attestant de sa validité. Ces attitudes sont la véridicité dans l'amour [du Cheikh] et l'engagement résolu à son service dans la mesure de ses moyens et de ses aptitudes. Il est avéré que quiconque aime réellement une chose la préférera à toute autre chose et que les indices de cet attachement ne manqueront point de se manifester à travers ses paroles et actes qui se révéleront conformes à l'objet de cette passion »
2.    Respecter scrupuleusement ses recommandations et éviter ses interdits
Si le premier point est véridique dans le cœur de l’aspirant mouride, ce deuxième point devient une formalité. Guidé en cela par l’amour qu’il a du cheikh. On ne peut pas prétendre aimer quelqu’un et refuser de suivre ses recommandations et perpétuer à toujours faire ce qu’il vous interdit.
Or le guide religieux authentique ne te recommande et ne t’interdit que sur ordre de Dieu. Donc suivre ses recommandations, c’est suivre l’Ordre de Dieu.


3.    Arrêter de diverger, de tergiverser ou de remettre en cause le maître spirituel (même intérieurement)
La troisième caractéristique, c’est de ne rien reprocher au guide véridique ni dans son cœur, ni par ses paroles ni par ses actes. 

En effet, le prophète Mouhammad(psl) dit un jour aux compagnons : "Ce que je vous ai interdit, évitez-le et ce que je vous ai enjoint de faire accomplissez-le selon votre capacité. Car ce qui entraina la perte de ceux qui vont ont précédés ce fut bien leurs questions excessives et leurs divergences envers leurs prophètes."
4.    Préférer ce qu’il a choisi pour toi en lieu et place de ce que tu choisis pour toi.
La quatrième caractéristique est de renoncer à tous ses choix antérieures pour s'en tenir à ce qu'il a choisi pour toi en termes de moyens d'accéder à la piété. En effet, tu es un disciple en cours de perfectionnement spirituel avec un coeur malade (entaché de vices). Tu dois donc renoncer à tes traitements antérieures pour adopter les traitements du maître spirituel qui est ton médecin (du coeur).
Est ce que tu dirais "Non" à ton médecin (du corps) qui te dit d'arrêter de prendre tel médicament que tu prenais en lieu et place de celui qu'il vient de te prescrire ? Non.
« Celui qui aspire à la Conjonction Spirituelle du MAJESTUEUX, qu’il se cramponne à la Tradition de l’Envoyé de DIEU (Mouhammad, paix et salut sur lui).

En fréquentant un adorateur qui ne s’écarte, ni extérieurement, ni intérieurement, de la Voie Droite. Il le conduira ainsi, par la science et l’adoration, de même qu’il l’éduquera à l’abandon des usages communs (Âda ).»  Maghâlighu Nirân (Vers 9-13)
Que Dieu fasse de nous des mourides véridiques qui aspirent à l'agrément d'Allah (swt) en faisant don à Dieu de leurs personnes et de leurs biens dans le service de Cheikhoul Khadîm(r.a).
Réactions :

Publier un commentaire

 
Top