Cette date du 11 Novembre est une date gravée à jamais dans la mémoire collective des Mourides. Jour du retour d'exil de CHEIKH AHMADOU BAMBA, le fondateur du mouridisme, c'est aussi un moment de grâce, de reconnaissance des bienfaits dAllah liés à ce retour d'exil de SERIGNE TOUBA à travers la lecture du CORAN et des Qaça'ides.
Outre le devoir de construction mémorielle, d'appropriation et de munificence auquel elle nous appelle, cette date nous permet aussi, aujourd'hui, de jeter un autre regard sur l'ordre colonial basé sur l'assimilation des valeurs occidentales, la répression et la diabolisation de tout esprit rétif à son expression.
Le 21 septembre 1895, SERIGNE TOUBA fut ainsi déporté dans les lointaines terres du Gabon. Pendant plus de sept longues années, il a affronté toutes sortes d'épreuves physiques et morales, pour enfin triompher de l'ordre colonial, pardonner à tous ses ennemis avant de rentrer au bercail, le 11 NOVEMBRE 1902 (un jour de mardi).
C'est donc par ce jour plein de symboles et de rituels que les Mourides ont noué un long bail avec leur guide CHEIKH AHMADOU BAMBA.


Yàlla nanu sunu Boroom fayal Cheikh Ahmadou Bamba lumu mosul fay kenn ta taas nu ci barkeem. Amiiine.


Xelkomien Chakour
Réactions :

Enregistrer un commentaire

 
Top