" Je vous mets en garde contre les abus vis à vis des dons pieux (hadiya), des disciples et de vos familles personnelles. S'agissant des disciples, je voudrai juste attirer votre attention pour vous éviter au jour du jugement dernier l'altercation qui aura lieu entre certains maîtres et leurs adeptes. Sachez que vos disciples ne sont pas un don encore moins un héritage légué par vos parents ou des moyens menant à vos propres fins. Le prophète Mouhammad (Sws) a dit : "chacun d'entre vous est un berger et l'on interrogera sur le troupeau qu’il dirigeait." Sachez que vous êtes à l'image d'un berger qui dirige un troupeau. Au jour du jugement dernier, Allah (Swt) vous demandera des comptes sur eux. Allah (Swt) vous interrogera sur deux choses : votre comportement vis-à-vis d’eux et leur comportement. Il vous demandera : si le troupeau s'est-il égaré ou a-t-il dévasté? Si le troupeau ne s'est ni égaré et n'a ni dévasté, alors Allah (Swt) vous récompensera et leur récompensera. Ainsi, vous devrez bien savoir que c’est le berger qui paiera l'amende de son troupeau pour la dévastation d'un champ. C’est pourquoi il est de votre devoir d’indiquer le bon chemin à vos disciples et soyez les premiers à s'y mettre. Par ailleurs, Interdisez leur aussi le mal et soyez les premiers à l'abandonner. Si un disciple vous donne un don pieux (hadiya), ne lui tressez pas de lauriers et n'en soyez pas joyeux. Faites en ce que leurs cœurs se vident du monde d'ici-bas et qu'ils se préoccupent de la vie future. Faites leur comprendre que le bas monde est un terrain de semence pour la vie future. Si l'arbre compte sur les habits accrochés sur son tronc pour se protéger contre le froid, alors il se trompe. A la fin de la journée, quand tout le monde récupèrera son habit, alors il comprendra, mais ce sera un peu tard pour lui. . Si vous mangez les dons pieux (hadiya) venant de vos disciples, alors exhortez-les pour un retour vers Allah (Swt). Ne les laissez pas dans un optimisme béat jusqu'à que la mort les surprenne. Alors, ils se réveilleront et en ce moment le réveil ne sera pas utile. Qu'Allah (Swt) nous en préserve !" (Traduction M. Moustapha Diop, intervention en wolof présentée par Serigne Mbacké Deme, Edition Al Wafa 2014, titre du document Pencum Serigne Touba ak Cheikh yi)

Auteur: Mouhammadou Moustapha Diop

Réactions :

Publier un commentaire

 
Top