SÉRIES DE TÉMOIGNAGES
ÉPISODE 1
Pour Mamadou DIA Président du conseil Sénégalais :" Ahmadou Bamba nous apparaît avant tout comme le Marabout dont la vie, l’œuvre, la doctrine se sont définies en s’opposant, parfois durement, à toutes les influences étrangères et se sont exprimées dans une création toute nouvelle et purement africaine. A ce titre, l’héritage d’Ahmadou Bamba constitue à la fois un enrichissement inappréciable de notre patrimoine spirituel et une affirmation de cette autonomie culturelle qui est, tout autant que l’indépendance économique, une condition nécessaire du développement national>>.
Pour Léopold Sédar SENGHOR : "En inculquant à ses adeptes la notion du travail, comme devoir social, le mouridisme a développé le gout de l’effort individuel et collectif, il est donc un facteur de progrès, attesté par les villages crées et par l’entendue des terres cultivées. Mieux encore, de nos jours, le paysan Mouride achève d’insérer son action, non plus seulement dans le cadre de sa communauté religieuse mais dans le cadre nationale en prenant plus nettement conscience de son rôle d’artisan de la construction du Sénégal moderne." Je pense que
Pour Edem KODJO "
« L’Afrique n’aura rien à envier aux autres continents tant qu’elle se basera sur l’idéologie d’homme telle que celle de cheikh Ahmadou Bamba".
Edem KODJO
Ancien Premier Ministre Togolais / ancien SG de l’O.U.A
A réfléchir !









Réactions :

Enregistrer un commentaire

 
Top